COMMUNICATION ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC: LES CONSEILS D’UN CONSULTANT MARKETING

5 (100%) 8 votes

LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC… EXERCICE FONDAMENTAL EN MATIÈRE DE COMMUNICATION QUI VOUS EST PROPOSÉ PAR UN CONSULTANT MARKETING

Dans le cadre de son développement commercial, j’ai conseillé à l’un de mes clients de réaliser en interne, de petites vidéos thématiques à destination d’une typologie de prospects, (les fameux « personas », indispensables à identifier quand on souhaite optimiser sa prospection). L’idée étant de diffuser des offres commerciales via une newsletter hebdomadaire.

Il a trouvé l’idée plutôt séduisante, mais s’inquiétait par rapport au budget. Le tournage de vidéos n’ayant pas la réputation d’être bon marché !

Je l’ai alors rassuré. Pour ce type de communication dite « commerciale », les vidéos pouvaient être réalisées facilement en interne grâce à un iphone, un peu de lumière et un micro-cravate. Mais qui allait pouvoir se prêter à ce petit jeu ? Je lui recommandais de choisir au sein de son équipe, une personne plutôt à l’aise à l’oral et qui connaissait particulièrement bien les produits.

Sans réfléchir trop longtemps, il semblait que Sophie, la Responsable Commerciale, était la « proie » idéale.

J’ai passé avec Sophie, une journée absolument délicieuse, ponctuée de fous rires et de moments beaucoup plus sérieux, d’échanges et de réflexions. Trois prises maximums entre chaque vidéo étaient nécessaires… Et encore, seulement deux parfois auraient suffi, mais nous avions le souci de bien faire, alors nous n’avons pas mesuré nos efforts !

Tout coulait naturellement, telle une rivière paisible au fond de son lit. Je me suis alors interrogée sur ce qui avait fait le succès de cette journée. Et j’ai ainsi repensé à tout ce que j’avais appris dans mon métier de Directeur Marketing / Communication, concernant la prise de parole en public.

LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC: UN VÉRITABLE EXERCICE

Au fond sommes-nous tous égaux devant cet exercice ? Y aurait-il des prédispositions absolument nécessaires pour réussir mieux que d’autres ?

A cette question je répondrai que NON… Rassurant n’est-ce-pas ? En Communication, c’est un peu comme dans un sport. Il n’a pas de personnes douées et d’autres pas. Il y a des personnes qui sont entraînées et d’autres pas… Cela fait toute la différence !

Avant d’être formée à la prise de parole en public, je n’avais pas de problèmes particuliers en matière de communication. A l’usage, j’ai cependant constaté que posséder quelques clés essentielles m’avait beaucoup servi.

Je me propose de vous livrer ces clés ici, en espérant que cela vous aide très rapidement à prendre la parole en public avec plus d’assurance, et pourquoi pas commencer à tourner quelques petites vidéos.

LES 7 CLÉS DE LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

J’ai déterminé 7 clés fondamentales.

Quand on pense prise de parle en public / communication, on pense DICTION. Ce n’est pas faux, mais la diction ne fait pas tout. Il y a aussi, la respiration, les gestes, la posture, le regard… qui seront déterminants.

RÈGLE N°1/ POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT MAîTRISER PARFAITEMENT SON SUJET

Si après la lecture de cet article, vous ne deviez mémoriser qu’une seule règle en matière de communication, il faudrait que ce soit celle-ci.

Cette « journée vidéo » fut réussie, parce-que Sophie, qui était devant l’objectif, connaissait parfaitement bien son sujet. Elle prit environ 10 minutes pour s’approprier la structure du discours que je lui proposais. Un, deux petits échauffements, et c’était parti !

Pourquoi cela a-t-il marché ?  

1/Sophie connaissait son entrée en matière,                     

2/ Elle avait sélectionné une thématique précise  sur laquelle elle ne délivrerait qu’un seul message, pour ne pas perdre le client.                     

3/ Elle appuyait son discours d’exemples précis en montrant les produits dont elle parlait.

4/ Elle délivrait clairement toutes les informations pratiques pour commander

RÈGLE N°2/ POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT ETRE CONCIS

Ce jour-là, nous avons réalisé des vidéos courtes (1,15 minutes). Impossible de s’étendre dans ces conditions. Sophie avait choisi de parler sur une thématique et une seule. C’est aussi une règle en communication : UNE COMMUNICATION / UN MESSAGE.

Un orateur doit être bref. Je dirai même mieux. Un orateur qui prend la parole sur internet doit être très bref, tellement l’habitude est grande de zapper sur le web. D’ailleurs, savez-vous qu’il est plus facile d’être long que concis ? Alors, ne privilégiez que l’essentiel, uniquement l’ESSENTIEL !

RÈGLE N°3/POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT RESTER STABLE

Cela veut dire quoi au juste « rester stable »?

Si l’on est debout, cela signifie se tenir droit les pieds légèrement écartés pour bien adhérer au sol. Ne vous déplacez pas sauf si cela se justifie (par ex, Sophie ne se déplaçait que pour prendre un vêtement sur un portant et le montrer à la caméra en le décrivant. Rien de plus. Si non, elle restait à sa place, faisait quelques gestes pour animer sa posture… Mais c’est tout !)

En matière de communication, sachez qu’un orateur qui se déplace perturbe son auditoire et perd donc son attention.

La meilleure place pour un orateur est d’être face caméra (ou face à son public) et la regarder « droit dans les yeux ».

RÈGLE N°4/POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT NE JAMAIS ECRIRE SON DISCOURS

J’ai connu une directrice générale, qui adorait rédiger ses présentations power point, comme un roman. Impossible de lui faire entendre raison. Elle perdait systématiquement son auditoire, mais elle ne s’en rendait même pas compte, tellement elle était persuadée que la quantité faisait la qualité. Quelle erreur !

J’ai donc su très vite qu’il ne fallait surtout pas rédiger son discours, car c’était le meilleur moyen de le lire et donc d’ennuyer son auditoire.

Juste 3 ou 4 « bullet points » maxi, voir même un visuel bien choisi… Et pas la peine d’en faire plus !

Votre intervention sera alors beaucoup plus naturelle, car vous ne lirez pas mais échangerez avec votre auditoire. Vous réussirez à capter son attention. C’est ce qui fera le succès de votre intervention.

Sophie n’a pas eu besoin de lire quoique ce soit. Sa fonction de commerciale faisait qu’elle maitrisait son sujet. Ce dont elle eut besoin, c’est simplement de le structurer, pour bien le dérouler.

RÈGLE N°5/POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT SOURIRE

Savez-vous qu’un sourire s’entend même au téléphone ?

Quel que soit le sujet, un auditoire est plus à l’aise face à un orateur chaleureux et souriant. C’est ainsi. Vous gagnerez donc des points en souriant. Si vous avez du mal à sourire en public… Pensez-y tout simplement. Vous verrez, vous réussirez !

Lors de sa prise de parole, Sophie était particulièrement souriante. Je dirai même plus : elle était rayonnante. Il émanait d’elle un vrai courant de sympathie qui allait forcément toucher ses interlocuteurs… Sophie aimait indéniablement ce qu’elle était en train de faire.

Si cela ne devait pas être le cas pour vous, ce n’est pas grave. Vous n’êtes pas obligé d’aimer prendre la parole en public. Parc contre, vous pouvez faire en sorte que cela ne soit pas un mauvais moment à passer pour vous. Ces quelques clés pourraient vous y aider !

RÈGLE N°6/ POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT SE FAIRE ENTENDRE

Ne partez pas avec cette idée fausse qui est qu’il est mal poli d’élever la voix.

Un bon orateur doit parler et se faire entendre de la personne la plus éloignée de lui. C’est une règle élémentaire de la communication. Si vous n’y arrivez pas, je vous recommanderai de crier. N’ayez crainte, vous crierez au début, puis vous ajusterez automatiquement votre voix et parlerez pour être entendu.

Sophie n’avait pas de micro pour cette première journée de tournage. Elle n’en a pas eu besoin. Le visionnage de la première prise, lui a fait rapidement comprendre qu’il fallait qu’elle élève le ton. Elle a donc positionné sa voix sur l’exemple que je lui donnais et maintenu le niveau naturellement lors de sa diction.

A ce propos, je disais en préambule que la diction n’était pas le seul élément qui contribuait à une bonne communication. Après lecture de ces 6 règles élémentaires de la prise de parole en public, vous comprenez maintenant pourquoi.

Mais il est vrai que parler D-I-S-T-I-N-C-T-E-M-E-N-T est important en matière de communication. Avez-vous déjà remarqué, que les personnes qui n’ont pas une diction claire ont souvent un débit de parole très rapide. Normal !  Le stress est la plupart du temps un accélérateur de la diction. On parle vite, pour en finir.

Alors, apprenons à apprivoiser cette peur de la communication pour en faire un moment agréable et non une torture.

Pour ce faire, il faut penser à parler lentement et surtout à articuler. Exercez-vous en forçant le trait. Vous verrez cela deviendra peu à peu un automatisme.

Vous vous rappelez certainement : « les chaussettes de l’archiduchesse, sont-elles sèches, archi sèches » ? ou encore pour les Anglo-Saxons « she sells,  sea schells on the sea shore »… Bah voilà… maintenant à vous !

RÈGLE N°7/ POUR BIEN PARLER EN PUBLIC IL FAUT SAVOIR RESPIRER

Parler vite, va de pair avec s’essouffler. Quand un orateur s’essouffle il est beaucoup moins audible. Résultat: il perd l’attention de son auditoire. Mauvais point en matière de communication !

Savoir respirer, faire des pauses, cela permet d’une part de se calmer, mais aussi de réfléchir. Ce calme (au moins apparent) vous rassurera.

Alors rappels des 7 points fondamentaux :

1/ Maitriser parfaitement son sujet et le structurer

2/ Etre concis

3/ Rester stable

4/ N’écrivez pas votre discours.

5/ Souriez

6/ Parlez assez fort

7/ Respirer

Maintenant à vous !

Laisser un commentaire